Dans l’Est de la France la confection des Bredele est une tradition familiale, et l’équipe de Bredele.fr ne déroge pas à la règle.

Le site a été créé pour perpétuer la tradition des Bredele, pour transmettre nos recettes entre passionnés, mais également pour les faire découvrir au plus grand nombre et dans le monde entier !

L’équipe composée de Marie-Thérèse, Yvette, Aude et Sébastien (de gauche à droite sur la photo) a joué le jeu de la mini-interview. Vous en saurez un peu plus sur nous et notre passion des Bredele.

Présentez-vous en quelques mots…

Marie-Thérèse : « Alsacienne, je suis retraitée depuis un an et mamie d’une petite fille de 2 ans ½. Vous trouverez bon nombre de mes recettes de Bredele alsaciens sur le site. »

Yvette : « J’ai 59 ans et je suis maman de 4 grands enfants. Je transmets mes recettes de biscuits de Noël sur le site Bredele.fr. »

Sébastien : «  30 ans originaire de Moselle, passionné d’informatique. Épicurien dans l’âme, j’apprécie bien évidemment les Bredele. Dans l’équipe j’occupe le poste de webmaster, mais ma mission ne s’arrête pas là : je goûte tous les biscuits confectionnés par l’équipe 😉 »

Aude : « Jeune alsacienne, entrepreneure dans le e-commerce et blogueuse, j’ai créé le site Bredele.fr en 2012 avec mon compagnon et webmaster. Vous retrouverez sur le site Bredele.fr mes recettes que je tiens de ma grand-mère paternelle et certaines autres qui me viennent de mon entourage. »


L'équipe de Bredele.fr

D’où est venue la passion des Bredele ?

Pour tous cette passion nous a été transmise par nos mères et nos grands-mères.

Marie-Thérèse :  » Dans notre famille c’est une tradition de faire des Bredele au moment de Noël chez moi en Alsace. Ma mère en a fait jusqu’à plus de 80 ans. Quand je rentrais de l’école en décembre, ça sentait bon la cannelle et les épices de Noël. »

Pourquoi faites-vous tous les ans des Bredele ?

Yvette : « C’est une tradition dans ma famille en Moselle, l’odeur des biscuits dans le four nous prépare doucement à Noël. »

Aude : « J’aime confectionner et tester de nouvelles recettes de biscuits. Je réalise tous les ans une vingtaine de sortes de Bredele, et j’ai toujours un grand plaisir à les offrir à ma famille et mes amis. »

Marie-Thérèse : « J’adore faire les Bredele aussi bien pour les déguster que pour les offrir à ma famille et à mes amis. Je prends un réel plaisir à les décorer. On me pose souvent la question « as-tu déjà commencé tes Bredele ? ». Il faut dire que beaucoup de mes connaissances les attendent tous les ans avec impatience.
Pour mes 50 ans, j’ai même eu un diplôme des « meilleurs Winacht’s Bredele » !


Avez-vous une anecdote à nous raconter sur la conception ou la distribution des Bredele ?

Marie-Thérèse : « Un jour lorsque j’étais en train de fourrer des petits gâteaux, des amis sont arrivés avec leurs enfants et j’ai dû accélérer la cadence parce que les petits mangeaient les gâteaux plus vite que je ne les décorais ! »

Yvette : « Chez moi bizarrement tous les ans la dernière fournée finit toujours par brûler…  »

Aude : « Face à mon désarrois devant mes fournées de anis Bredele ratées, mon père a décidé en 2014 de percer à jour le secret des ces biscuits ! Et je dois dire qu’il ne se débrouille pas si mal 😉  »

Avez-vous un conseil à donner aux débutants ?

Yvette : « Ce n’est pas parce qu’ils ne réussissent pas la première fois qu’il faut abandonner. Il faut de la patience et de la persévérance pour certaines sortes de Bredele. »

Marie-Thérèse : « Pour les débutants je conseille de commencer par des recettes simples comme les cookies.  »

Pour vous l’Alsace en quelques mots…

Marie-Thérèse :

Un lieu à visiter : Strasbourg, et les villages pittoresques de la route des vins
Un plat à déguster : une choucroute et une tarte flambée
Une boisson pour se désaltérer : un bon verre de crémant d’Alsace
Une personnalité à découvrir : Henri Loux
Un restaurant à conseiller : le restaurant « A l’Agneau » situé à Beinheim (67) et la Winstub « Zum Buewele » à Drusenheim (67)
Votre bredele préféré : les Spritz bredele

Yvette :

Un lieu à visiter : la cathédrale de Strasbourg
Un plat à déguster : une choucroute
Une boisson pour se désaltérer : un Gewurztraminer vendange tardive
Une personnalité à découvrir : Jean-Marie Arrus
Un restaurant à conseiller : « Le Cygne » à Gundershoffen (67)
Votre bredele préféré : les Spritzbredele

Sébastien :

Un lieu à visiter : Colmar et la petite Venise
Un plat à déguster : les Lewerknepfle
Une boisson pour se désaltérer : la bière Licorne de Noël
Une personnalité à découvrir : Sébastien Loeb
Un restaurant à conseiller : Le Charaban à Voellerdingen (67) pour ses succulentes tartes flambées
Votre bredele préféré : les Damiers (de ma chérie)

Aude :

Un lieu à visiter : le Haut Koenigsbourg
Un plat à déguster : le Kouglof
Une boisson pour se désaltérer : un bon crémant rosé d’Alsace
Une personnalité à découvrir : Christine Ferber
Un restaurant à conseiller : « L’Auberge de l’Ill » à Illhaeusern (68)
Votre bredele préféré : les Anis Bredele